Logo Assembly Logo Hemicycle

Bélarus : le Président de l'APCE encourage un processus politique national inclusif et des réformes démocratiques

« Les événements au Bélarus démontrent l'importance primordiale des valeurs soutenues par le Conseil de l'Europe. En défendant activement ses libertés fondamentales, le peuple du Bélarus a choisi la voie du changement démocratique. Par conséquent, un processus politique national inclusif est nécessaire de toute urgence pour assurer une transition pacifique et démocratique, ouvrant la porte à des réformes indispensables. Je salue les efforts de toutes les parties prenantes et des partenaires internationaux pour le soutenir », a déclaré Rik Daems, Président de l’APCE.

« En tant que défenseur de la démocratie et des droits de l'homme sur le continent, le Conseil de l'Europe pourrait fournir des normes et une expertise précieuses, notamment dans les domaines de la réforme constitutionnelle et électorale, du renforcement de l'indépendance et de l'efficacité du système judiciaire, de la création d'un environnement favorable à la société civile et du soutien à un environnement médiatique pluraliste et indépendant, ainsi que dans de nombreux autres domaines.

L'objectif stratégique de l'Organisation reste l'intégration du Bélarus au Conseil de l'Europe sur la base des valeurs et des principes de l'Organisation. Aujourd'hui, nous avons la possibilité de franchir une étape importante dans ce sens et tous les États membres du Conseil de l'Europe devraient travailler ensemble pour atteindre cet objectif, dans l'intérêt de l'Europe, de ses citoyens et des valeurs que nous partageons.

J'espère sincèrement que le processus politique et les réformes démocratiques nous permettront d'accueillir le Bélarus et ses citoyens dans notre famille de valeurs communes, à laquelle ils appartiennent. J'attends donc avec intérêt une discussion approfondie au sein de la Commission des affaires politiques dans les semaines à venir, afin d'identifier les initiatives concrètes qui pourraient être proposées par l'Assemblée à cet égard ».

Le Bélarus a demandé à adhérer au Conseil de l'Europe en 1993, mais son statut d'invité spécial auprès de l'Assemblée parlementaire est suspendu depuis 1997.