Logo Assembly Logo Hemicycle

Arménie et Azerbaïdjan : la Commission de suivi appelle à un cessez-le-feu immédiat sans conditions préalables

« Je suis attristé et en colère face aux pertes tragiques en vies humaines, civiles et militaires, causées par le nouveau déclenchement des hostilités entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Ces hostilités dégénèrent rapidement en une guerre totale qui menace sérieusement la stabilité de la région », a déclaré le Président de la Commission de suivi de l'APCE, Michael Aastrup Jensen (Danemark, ADLE).

« Lors d'une réunion hier, la Commission de suivi – que je préside – a discuté de ces développements profondément inquiétants en présence de parlementaires arméniens et azerbaïdjanais, et a demandé instamment aux deux pays d’honorer pleinement leurs obligations envers le Conseil de l'Europe et de respecter la Convention européenne des droits de l'homme. Elle a appelé les deux États à convenir d'un cessez-le-feu immédiat sans conditions préalables et à retourner à la table des négociations sous les auspices de la conférence de Minsk de l'OSCE. Il n'y a pas d'alternative à une résolution pacifique de ce conflit », a ajouté M. Jensen.

« Je rappelle à nouveau qu'en devenant membres du Conseil de l'Europe, les deux pays se sont engagés à résoudre leurs différends de manière pacifique. Cette obligation, qui incombe à tous les États membres, signifie également que tous les États membres doivent s'abstenir de toute action ou discours qui encourage les États belligérants à résoudre leurs différends par la force. À cet égard, les membres de la commission ont déploré la rhétorique incendiaire de la Turquie, ainsi que son implication directe dans le conflit, telle qu’est rapportée, et l’ont appelée à cesser immédiatement de le faire ».