Logo Assembly Logo Hemicycle

Kirghizstan : Dame Cheryl Gillan exprime son inquiétude face aux troubles qui ont suivi les élections

La Présidente de la Commission des questions politiques et de la démocratie de l'APCE, Dame Cheryl Gillan (Royaume-Uni, CE/AD), s'est déclarée préoccupée par l'évolution de la situation au Kirghizstan.

« Je suis préoccupée par les informations relatives à de nombreux troubles et à des violences de rue au Kirghizstan, suite aux élections législatives du 4 octobre, qui, selon les partis d'opposition, ont été truquées. Sur la base d’informations indiquant qu'une personne était décédée, près de 700 autres blessées et que des manifestants avaient fait irruption au Parlement, au siège du gouvernement et dans d'autres bâtiments officiels, et avaient nommé plusieurs responsables « provisoires », je comprends que le président Jeenbekov ait accusé « certaines forces politiques » de tenter de s'emparer illégalement du pouvoir », a-t-elle déclaré.

« Le Parlement du Kirghizistan bénéficie du statut de Partenaire pour la démocratie auprès de l'Assemblée depuis 2014. Selon les termes de ce partenariat, le Parlement devait inviter l'Assemblée à observer les élections mais, contrairement aux occasions précédentes, il ne l'a pas fait », a-t-elle souligné.

« Au vu des derniers développements, j'ai l'intention d’initier un rapport au sein de la Commission des questions politiques afin d'examiner la situation et de faire des propositions à l'Assemblée, le cas échéant, en ce qui concerne ce partenariat. En attendant, j'appelle toutes les parties prenantes au Kirghizstan à faire preuve de retenue, à s'abstenir de toute violence et à trouver des solutions par des voies et moyens légaux », a-t-elle conclu.