Logo Assembly Logo Hemicycle

Une Rapporteure générale demande la révision des conditions de détention de Jordi Cuixart

La Rapporteure générale de l'APCE sur la situation des défenseurs des droits de l'homme dans les Etats membres du Conseil de l'Europe, Alexandra Louis (France, ADLE), a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Trois ans après la détention de Jordi Cuixart, défenseur des droits humains et président de l’association catalane Omnium Cultural, condamné dans le procès des douze leaders catalans en septembre 2019, il est inquiétant que ses conditions de détention soient particulièrement drastiques. L’application du ‘régime souple de la détention’ a été suspendue et il demeure confiné, en isolement, dans sa cellule pendant 23 h sur 24.

On ne peut que s’interroger sur la durée de la peine de neuf ans infligée à M. Cuixart. Ainsi, j’en appelle aux autorités espagnoles à revoir leurs décisions concernant sa détention et notamment les restrictions auxquelles il est soumis à l’heure actuelle et à envisager sa libération conditionnelle dans les meilleurs délais. »