Logo Assembly Logo Hemicycle

Journée internationale des personnes handicapées : ‘Ne laisser personne de côté dans un monde post-COVID-19’

A l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées (3 décembre), la Commission sur l’Egalité et la non-discrimination de l’APCE a déclaré :

« La pandémie de COVID-19 a eu un impact négatif considérable sur des droits fondamentaux tels que l'accès à l'éducation, aux soins de santé et à l'emploi dans le monde entier. Les personnes en situation de handicap ont été plus exposées à la discrimination et ont été touchées de manière disproportionnée par la pandémie. Ils et elles ont dû faire face à de nombreuses difficultés supplémentaires dès le début, en partie en raison du manque d'informations dans un format accessible, d’une baisse des interactions personnelles et de contraintes liées à la mise en œuvre de mesures de prévention et de protection qui ont souvent manqué d’approches inclusives ».

« Nous regrettons que l'inclusion des personnes en situation de handicap n'ait pas été au cœur de la réponse à la crise dès le début. La deuxième vague de COVID-19 progressant dans la plupart des pays européens, nous appelons à redoubler d’efforts pour tirer les leçons de l’expérience et veiller à ce que la protection, l’inclusion et la non-discrimination ne soient pas mises de côté dans les réponses d’aujourd’hui et à venir. L'inclusion et l'accessibilité doivent former une dimension essentielle d’une gestion forte et durable de la crise ».

« Nous appelons tous les Etats membres du Conseil de l'Europe, observateurs et partenaires pour la démocratie à veiller à ce que les principes d'égalité et de non-discrimination restent au premier plan de l'agenda politique, et que personne ne soit laissé de côté dans la réponse actuelle, ainsi que dans un monde post-COVID-19 », a conclu la commission.