Logo Assembly Logo Hemicycle

Un rapporteur général regrette des exécutions au niveau fédéral aux États-Unis

Vladimir Vardanyan (Arménie, PPE / DC), Rapporteur général de l'APCE sur l'abolition de la peine de mort, a exprimé ses profonds regrets face aux exécutions au niveau fédéral aux États-Unis de Corey Johnson et Dustin Higgs, respectivement les 14 et 16 janvier.

«Bien que j’ai toute sympathie pour toutes les personnes touchées par les crimes, je suis très déçu que l’administration du président Donald Trump ait procédé à ces deux exécutions quelques jours seulement avant l’investiture du président Joe Biden. Il est d’autant plus déplorable que l’usage du médicament létal - le pentobarbital - ait pu causer des souffrances supplémentaires et conscientes aux deux condamnés, peu de temps après leur remise de Covid-19.

La peine de mort est toujours un châtiment cruel et inhumain, quel que soit le crime, et elle ne devrait plus être appliquée dans les États démocratiques qui respectent les droits de l’homme. Les 13 exécutions effectuées au niveau fédéral entre juillet 2020 et janvier 2021 vont à l'encontre de la tendance abolitionniste croissante dans certains États aux États-Unis et dans le monde.

J'appelle à nouveau les autorités fédérales des États-Unis, État observateur au Conseil de l'Europe, à ne pas procéder à des nouvelles exécutions et à mettre fin à la peine capitale au niveau fédéral, conformément à nos valeurs communes énoncées dans le Déclaration des droits de l'homme et traités internationaux pertinents. »