Logo Assembly Logo Hemicycle

Crise au Moyen-Orient : ‘Tous les enfants doivent être protégés, conformément aux normes internationales’, déclare la Commission sociale

La Commission des questions sociales, réunie par videoconférence, s’est dite profondément choquée par les pertes humaines et le non-respect du droit humanitaire dans l’escalade du conflit au Moyen-Orient, notamment en ce qui concerne les enfants.

« Ceux-ci sont victimes de meurtres, de blessures, et subissent les conséquences de la destruction d'infrastructures civiles telles que les logements, les écoles et les hôpitaux, et le refus d'accès à l'aide humanitaire » a souligné la commission, dans une déclaration adoptée aujourd’hui, qui indique que depuis le 10 mai, au moins 63 enfants à Gaza et 2 enfants en Israël ont perdu la vie, et plus de 450 enfants seraient blessés à Gaza.

Les parlementaires ont affirmé que les dispositions du droit international étaient actuellement violées par les deux parties, et ont rappelé que tous les enfants devaient être protégés, conformément aux normes internationales. « La diplomatie doit être intensifiée pour remédier à la situation et tous les canaux disponibles doivent être utilisés pour négocier un cessez-le-feu immédiat », ont-ils conclu.