Logo Assembly Logo Hemicycle

Les parlementaires appellent à 'une plus grande solidarité' avec les réfugiés suite à une conférence à Londres marquant la Journée mondiale des réfugiés

Les Etats membres du Conseil de l'Europe et de l'OSCE sont invités à respecter leurs obligations internationales envers les réfugiés et à « montrer l'exemple », en faisant preuve d'une plus grande solidarité envers les personnes fuyant les conflits armés, la violence ou les persécutions.

Cet appel a été lancé par deux membres éminents de la Chambre des Lords du Parlement britannique à l'issue d'une conférence en ligne organisée aujourd'hui à Londres pour marquer la Journée mondiale des réfugiés (20 juin 2021) et le 70ème anniversaire de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés.

Dans un « appel à l'action » publié après la réunion, Lord Dundee (Royaume-Uni, CE/AD), Vice-président de la Sous-commission de l'APCE sur le trafic de migrants et la traite des êtres humains, et son collègue Lord Dubs, Vice-président de la Commission ad hoc sur les migrations de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE, ont déclaré : « Nous ne pouvons pas continuer à laisser des milliers d'enfants, de femmes et d'hommes périr chaque année en essayant de se mettre en sécurité ou en quête d'une vie meilleure ».

Les États membres du Conseil de l'Europe et de l'OSCE ont été invités à « faire tout leur possible pour sauver des vies en mer », en renforçant les opérations de recherche et de sauvetage, et à partager davantage de responsabilités avec les pays en première ligne des arrivées irrégulières et les pays de transit.

L'appel à l'action demande également des décisions rapides en matière d'asile, des solutions alternatives pour que ceux qui ne peuvent pas être renvoyés dans leur pays d'origine « ne languissent pas pendant des années dans des centres de retour », la fin des refoulements, une attention particulière pour les catégories vulnérables de migrants, et des efforts accrus pour démanteler les réseaux de traite.

La conférence en ligne d'aujourd'hui a réuni des représentants des gouvernements, des parlements nationaux, des agences des Nations Unies et des organisations humanitaires. Ses conclusions seront intégrées dans le rapport de l'APCE sur les relocalisations volontaires de réfugiés, de demandeurs d'asile et de migrants ayant besoin d'une protection humanitaire, actuellement préparé par Lord Dundee.