Logo Assembly Logo Hemicycle

Le rapporteur général sur la liberté des médias consterné par l'agression d'un journaliste d'investigation aux Pays-Bas

Stefan Schennach (Autriche, SOC), rapporteur général de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) sur la liberté des médias et la protection des journalistes, s'est dit aujourd'hui choqué par l'attaque armée perpétrée le mardi 6 juillet contre Peter R. de Vries, un célèbre journaliste d'investigation néerlandais.

« Selon la police, le reporter a reçu une balle dans la tête après avoir quitté un studio de télévision dans le centre d'Amsterdam. Peter R. de Vries a longtemps travaillé comme journaliste d'investigation sur des affaires criminelles et a animé sa propre émission télévisée sur le crime pendant près de deux décennies. Plus récemment, le journaliste avait été le conseiller d'un témoin clé dans un procès pour de multiples meurtres prétendument commandités par une organisation criminelle. Le journaliste recevait régulièrement des menaces de mort », a précisé M. Schennach.

« Je salue la réaction rapide des autorités néerlandaises, notamment du Premier ministre, Mark Rutte, et du ministre de la Justice, Ferdinand Grapperhaus, qui ont tenu une réunion d'urgence avec les autorités chargées de la sécurité. Je suis entièrement d'accord avec M. Rutte pour dire qu'il s'agissait d'une attaque contre un journaliste courageux et d'une atteinte à la liberté de la presse », a déclaré le rapporteur général.

« J'espère vivement que Peter R. de Vries, qui lutte actuellement pour sa vie, survivra à cette lâche tentative d'assassinat », a-t-il ajouté.