Logo Assembly Logo Hemicycle

A l'issue d'une visite de travail en Pologne, le Président de l'APCE appelle à une réponse coordonnée et fondée sur les droits à la situation à la frontière entre la Pologne et le Bélarus

Le Président de l'APCE, Rik Daems, a terminé une visite de travail de trois jours en Pologne, au cours de laquelle il a rencontré les présidents des deux chambres du Parlement polonais (Sejm et Sénat), s'est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères, Zbigniew Rau, et d'autres hauts fonctionnaires du gouvernement, et a eu des échanges avec des membres du Sejm et du Sénat, ainsi qu'avec la délégation polonaise auprès de l'APCE.

Le 7 octobre, M. Daems s'est adressé au Sénat lors de sa séance plénière. Dans son intervention, le Président de l'APCE s'est concentré sur la mise en œuvre de la Convention d'Istanbul en Pologne. Tout en saluant les développements positifs soulignés dans le récent rapport national du GREVIO, il a encouragé la poursuite de la mise en œuvre de la Convention dans la politique et la pratique nationales. Il a également abordé la question actuelle de la réforme du système judiciaire, en soulignant que ces réformes devraient respecter et renforcer l'indépendance de la justice et l'État de droit. Le Président a également vivement encouragé les autorités polonaises à soutenir le renforcement de la législation anti-haine et anti-discrimination en Pologne.

M. Daems a notamment évoqué la situation critique à la frontière de la Pologne avec le Bélarus, en se référant spécifiquement à la Résolution 2404 (2021) de l'Assemblée sur la " pression migratoire instrumentalisée aux frontières de la Lettonie, de la Lituanie et de la Pologne avec le Bélarus ". Le Président de l'APCE a condamné la situation et a demandé qu'elle soit traitée d'urgence " de manière holistique et intégrée par le biais d'une coopération régionale et européenne renforcée, tout en respectant pleinement les droits de l'homme et les principes humanitaires ainsi que le droit des réfugiés et le droit de demander l'asile ".

Le 6 octobre, le Président de l'APCE a pris la parole au Forum sur la sécurité de Varsovie, où il a souligné la nécessité de promouvoir la coopération régionale et européenne comme réponse aux conflits hybrides.

Pendant son séjour à Varsovie, M. Daems a également rencontré Svetlana Tsikhanouskaya, leader de l'opposition biélorusse, avec qui il a discuté des moyens pratiques de stimuler la transformation démocratique en Biélorussie et du rôle important que doit jouer l'APCE dans ce processus.