Logo Assembly Logo Hemicycle

Situation en Afghanistan : l’Europe doit répondre de façon « cohérente, coordonnée et concertée »

La Commission des questions politiques est convaincue que la communauté internationale doit s’efforcer de répondre de manière « cohérente, coordonnée et concertée », afin de relever les défis majeurs – immédiats et futurs – qui sont posés par la situation en Afghanistan, et les États membres du Conseil de l’Europe ne devraient « ménager aucun effort » pour atteindre cet objectif.

Parmi ces efforts, la Commission a cité l’intensification des efforts pour fournir une assistance humanitaire, poursuivre l’évacuation des ressortissants étrangers et des Afghans éligibles et soutenir le rôle central des Nations Unies et de ses institutions spécialisées.

En adoptant un projet de résolution, sur la base du rapport préparé par Tony Lloyd (Royaume-Uni, SOC), les membres de la Commission ont souligné que tout renforcement de leur engagement opérationnel avec les talibans devrait être subordonné au respect des droits humains et du droit humanitaire, au rejet du terrorisme et de l’extrémisme violent, et à la constitution d’un gouvernement inclusif et représentatif.

Selon le texte, « seul un gouvernement qui reflète la diversité politique, religieuse et ethnique de l’Afghanistan, qui inclut des femmes et qui s’engage dans un véritable processus de réconciliation, en conformité avec la résolution 1325 (2000) du Conseil de sécurité des Nations Unies, peut conduire à un règlement politique durable et pourrait aspirer à la légitimité et à la reconnaissance internationale ».

Le projet de résolution appelle les gouvernements à assumer » leurs responsabilités morales et juridiques » en matière de protection des réfugiés et donc à veiller au respect du principe de non-refoulement, offrir davantage de possibilités de réinstallation, introduire des visas humanitaires et « s'abstenir d'exécuter des retours forcés vers l'Afghanistan ».

Les parlementaires ont enfin appelé les États membres du Conseil de l’Europe à apporter un soutien politique et financier aux pays voisins de l’Afghanistan pour les aider dans les efforts qu’ils déploient afin de fournir un abri et une protection dans des conditions dignes aux personnes fuyant l’Afghanistan et de parer aux menaces telles que le terrorisme et l’extrémisme violent.