Logo Assembly Logo Hemicycle

Point sur la covid-19 : « Personne n’est en sécurité tant que tout le monde ne l’est pas »

La Commission des questions sociales, de la santé et du développement durable a exprimé sa préoccupation face à l’évolution rapide de la pandémie de covid-19. En adoptant aujourd’hui une déclaration à l’unanimité, elle a recommandé « une distribution mondiale équitable des vaccins », vitale pour protéger la santé publique. « Personne n’est en sécurité tant que tout le monde ne l’est pas », ont déclaré les parlementaires, soulignant la nécessité d’empêcher le virus de circuler en vaccinant partout les groupes vulnérables et les travailleurs de santé pour éviter davantage de décès et de maladies.

La déclaration évoque également « des réticences à l’égard des vaccins, alimentées par la désinformation et la méfiance à l’égard des autorités nationales », ce qui rend plus difficile le progrès vaccinal. La commission préconise donc d’investir dans de solides campagnes d’éducation vaccinale, mais aussi « de lancer le débat sur l’obligation vaccinale ».

Enfin, elle appelle les États membres à prendre – dans le respect des droits humains – les mesures nécessaires pour réduire les taux d’infection, notamment par des méthodes barrières telles que le port obligatoire du masque à l'intérieur, et si nécessaire, par des fermetures et des confinements.