Logo Assembly Logo Hemicycle

Session d’hiver de l’APCE : vaincre la covid-19 par des mesures de santé publique, haine à l’encontre des personnes LGBTI, gouvernance dans le football, empoisonnement d’Alexei Navalny

Des débats sur la covid-19 et les mesures de santé publique, sur la lutte contre la recrudescence de la haine à l’encontre des personnes LGBTI en Europe et les violations alléguées de leurs droits dans le Caucase du Sud, sur la gouvernance du football avec l’intervention de Giovanni Infantino, Président de la FIFA, ainsi que sur l’empoisonnement d’Alexei Navalny, figuraient parmi les points forts à l’ordre du jour de la Session d’hiver 2022 de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), qui s'est tenue du 24 au 28 janvier en format hybride.

Le 27 janvier, un évènement spécial a marqué la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste, avec notamment des messages d’Eva Clarke et Liliana Segre, rescapées de la Shoah, et d’Emmanuel Macron, Président la République française. Jean-Michel Blanquer, ministre français de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Patrizio Bianchi, ministre italien de l’Education, se sont adressés également aux parlementaires. L’évènement a été suivi d’un débat sur l'Observatoire de l'enseignement de l'histoire en Europe.

A l’ouverture de la Session, l’Assemblée a élu Tiny Kox comme Président. En outre, Željko Komšić, Président de la présidence de Bosnie-Herzégovine, s’est adressé aux parlementaires. Par ailleurs, l’Assemblée a tenu l’échange de vues régulier avec la Présidence italienne du Comité des Ministres. La Secrétaire Générale du Conseil de l'Europe, Marija Pejčinović Burić, a présenté sa communication aux parlementaires.

L'APCE a tenu un débat d'actualité sur « La sécurité en Europe face à de nouveaux défis : quel rôle pour le Conseil de l'Europe ? ».

Figuraient également à l’ordre du jour des débats sur le rôle des médias en temps de crise, le pacte de l’UE sur la migration et l’asile du point de vue des droits humains, les droits de l’enfant en matière de participation démocratique et d’action face au changement climatique, les disparitions forcées sur le territoire du Conseil de l’Europe, et le fonctionnement des institutions démocratiques en Arménie.

Page spéciale Session d’hiver 2022