Logo Assembly Logo Hemicycle

Tiny Kox : ‘la solidarité internationale à l’égard des enfants d'Ukraine est désormais impérative’

« Nous devons réfléchir aux meilleurs moyens de soutenir les enfants touchés par la guerre en Ukraine », a déclaré aujourd'hui Tiny Kox, Président de l’APCE, à l’occasion du lancement de la nouvelle Stratégie du Conseil de l’Europe pour les droits de l’enfant, lors d’une conférence à haut niveau, co-organisée à Rome par le Conseil de l’Europe et la présidence italienne du Comité des Ministres.

S’exprimant à distance, à l’issue d’une visite officielle en Ukraine avec les présidents des cinq groupes politiques de l’APCE, il a ajouté que 4,5 millions d'Ukrainiens avaient dû fuir le pays à ce jour – la moitié d'entre eux étant des enfants – et qu'à l'intérieur de l'Ukraine, plus de 2,5 millions d'enfants n’étaient plus dans leurs foyers, privés de la protection la plus essentielle – le logement, l’éducation, les soins de santé, la sécurité. « Les droits fondamentaux auxquels tous ces enfants devraient avoir droit se sont évaporés en raison de la brutalité de l'agression russe », a-t-il déclaré, appelant à « une solidarité internationale à l’égard des enfants d'Ukraine ».

Saluant l'adoption de la nouvelle stratégie du Conseil de l'Europe sur les droits de l'enfant pour 2022-2027, M. Kox a souligné que l'APCE pourrait jouer un rôle utile dans sa mise en pratique. « Les rapports de l'Assemblée parlementaire sont souvent à l'origine de nouvelles normes juridiques internationales, comme la Convention de Lanzarote visant à protéger les enfants contre l'exploitation et les abus sexuels », a-t-il rappelé.

La nouvelle « Stratégie de Rome 2022-2027 » adoptée par le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe le 23 février 2022 a énoncé six objectifs stratégiques concernant les enfants : une vie sans violence ; l’égalité des chances et l’inclusion sociale pour tous les enfants ; leur accès aux technologies et à leur utilisation sûre ; une justice adaptée à leurs besoins ; leur donner la parole ; et garantir leurs droits dans les situations de crise ou d’urgence.