Logo Assembly Logo Hemicycle

Les membres de ‘[email protected]’ condamnent fermement le recours au viol comme arme de guerre en Ukraine

Réunies à Strasbourg pour la deuxième fois, les membres du groupe [email protected] ont fermement condamné les nombreuses informations faisant état de viols et de violences sexuelles à l'encontre des femmes et des filles en Ukraine, ainsi que l'impact énorme et globalement disproportionné de l'agression de la Fédération de Russie sur les femmes et les enfants du pays. Les Nations unies, par la résolution 1820 (2008) du Conseil de sécurité, ont reconnu que le viol et les violences sexuelles pouvaient constituer un crime de guerre.

« Nous restons sans voix face aux informations faisant état de viols et de violences sexuelles commis à l'encontre de femmes et d'enfants en Ukraine, ainsi que face à la recrudescence des cas de traite des êtres humains. Ces crimes sont tout simplement horribles et inacceptables, et nous appelons les États membres du Conseil de l'Europe à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour prévenir et combattre la violence à l'égard des femmes et des enfants, à enquêter sur le recours au viol comme crime de guerre, à garantir la justice et faire en sorte que les responsables répondent de leurs actes », ont déclaré les membres de [email protected]

Dans le même temps, les membres ont également évoqué la situation particulière et fragile des femmes et des filles qui sont tombées enceintes après avoir été violées, et l'importance pour tous les États membres de leur garantir l'accès à un soutien psychologique et à des soins de santé, y compris en matière d'avortement.