Logo Assembly Logo Hemicycle

La Commissaire à l’APCE : les tendances portant atteinte à la protection des droits humains se sont poursuivies en 2021

La Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Dunja Mijatović, présentant son rapport annuel 2021 à l’Assemblée parlementaire, a souligné que les tendances portant atteinte à la protection des droits humains se sont poursuivies en 2021.

Les sujets abordés dans le rapport vont de la liberté des médias et de la sécurité des journalistes à la protection des migrants, de la liberté de réunion pacifique aux droits des femmes et des filles, des personnes LGBTI, des personnes handicapées, des défenseurs des droits humains et des enfants, ainsi que de la justice transitionnelle au droit à la santé et au racisme.

"Ces tendances ne sont pas nouvelles. Ce qui est particulièrement alarmant, c'est l'ampleur de la régression sur de nombreux principes des droits humains et la remise en cause généralisée de l'État de droit, qui est une condition préalable à la protection des droits humains."

Dans son discours, la Commissaire a également abordé les conséquences de la guerre en Ukraine. "L'Ukraine a été le théâtre de violations des droits humains. Tous les efforts doivent être consacrés à la prévention d'autres atrocités et à l'établissement des responsabilités pour les crimes commis contre les populations civiles. J'espère que nos Etats membres continueront à soutenir le système judiciaire ukrainien, ainsi que la Cour pénale internationale, afin qu'ils puissent rendre une certaine justice et accorder des réparations aux victimes."

Elle a également appelé les gouvernements et les parlements des États membres à renforcer les efforts visant à coordonner et à intensifier le soutien à la réponse aux besoins humanitaires et en matière de droits humains des personnes fuyant la guerre en Ukraine dans une perspective à moyen et long terme.