Logo Assembly Logo Hemicycle

Appel en faveur de la signature de la Charte des partis politiques européens pour une société non raciste et inclusive

Alors que le racisme et l'intolérance sévissent en Europe, les partis politiques sont les mieux placés pour lutter contre le racisme, l'intolérance et les discours de haine, estime la Commission sur l’égalité et la non-discrimination de l’APCE.

Dans ce sens, la commission considère que la Charte des partis politiques européens pour une société non raciste, ouverte à la signature en 1998 et à laquelle plus de quatre-vingts partis européens y ont adhéré, leur a donné la possibilité de « formaliser leur engagement à défendre les droits humains ». Aujourd’hui, sa version révisée, entreprise par l’APCE en coopération avec le Parlement européen et l’ECRI, a une portée plus large, reflétée par un nouveau titre : « Charte des partis politiques européens pour une société non raciste et inclusive ».

Suivant les propositions du rapporteur, Momodou Malcolm Jallow (Suède, GUE), la commission a appelé tous les partis politiques démocratiques à signer cette nouvelle version et à l'appliquer dans leur fonctionnement interne et leur action publique, notamment en demandant à toutes et tous les membres de « s’engager formellement à se conformer à ses principes, en signant la Charte personnellement, et en mettant en place des mécanismes de plainte indépendants ».

L'Assemblée pourrait, souligne la commission, examiner périodiquement l'état d'avancement de la mise en œuvre de la Charte, et l'Alliance parlementaire contre la haine de l’APCE « contribuer à la promotion de la Charte auprès des partis et des groupes politiques ».

Liens