Logo Assembly Logo Hemicycle

« Le 17 mai, comme tous les jours, nous nous élevons avec fermeté contre la LGBTI-phobie », déclare une Commission de l’APCE

A l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie, la biphobie, l’interphobie et la transphobie (17 mai 2022), la Commission sur l’égalité et la non-discrimination, réunie à Stockholm le 12 mai 2022, a adopté la déclaration suivante :

« Au cours des dernières années, d’importants progrès ont été accomplis pour faire de l’égalité des droits une réalité pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes (LGBTI) dans toute l’Europe. Le tableau est contrasté mais, dans l’ensemble, les lois relatives aux crimes de haine et à la discrimination ont été renforcées et les procédures concernant la reconnaissance juridique du genre ont été simplifiées. L’intégrité physique des personnes intersexes commence à être mieux protégée et les droits des familles arc-en-ciel bénéficient d’une reconnaissance croissante.

Malgré ces progrès, trop de personnes LGBTI vivent encore dans la peur aujourd’hui – craignant pour leur vie, leur corps et leurs droits. Les agressions physiques, l’expression de propos haineux par des dirigeants politiques et religieux, les mouvements virulents anti-LGBTI et anti-genre ainsi que la persistance de pratiques telles que les prétendues « thérapies de conversion », la stérilisation forcée des personnes trans et la mutilation génitale des enfants intersexes demeurent une réalité encore bien trop courante. Au lieu de lutter contre les discriminations et les inégalités, certains partis politiques et gouvernements ont instrumentalisé sans vergogne, à des fins politiques, les préjugés existant dans la société, de manière à nuire gravement aux personnes LGBTI.

La nécessité que les parlementaires s’élèvent avec fermeté contre la LGBTI-phobie n’a jamais été aussi claire. A l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie, la biphobie, l’interphobie et la transphobie, le 17 mai 2022, nous réaffirmons que chacune et chacun doit bénéficier du droit de vivre sa vie librement et de manière authentique, dans un monde inclusif – sans préjugés ni stigmatisation, et sans être exposé·e au danger. Le combat pour l’égalité LGBTI doit se poursuivre, aujourd’hui comme chaque jour de l’année.

Nous saluons avec fierté la création, au sein de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, d’une nouvelle Plateforme parlementaire pour les droits des personnes LGBTI en Europe. Nos membres pourront dès aujourd’hui unir leurs forces pour promouvoir l’égalité pleine et effective des personnes LGBTI sur notre continent. Nous nous réjouissons du commencement des activités de la Plateforme dans les semaines et mois à venir ».