Logo Assembly Logo Hemicycle

Face à l’agression de la Russie, il est temps de donner un nouvel élan à la « sécurité démocratique » et au rôle du Conseil de l’Europe

Dans un nouveau contexte sécuritaire lourd de risques, du fait de l'agression de la Russie contre l'Ukraine, la Commission des questions politiques de l'APCE a demandé instamment aux nations européennes de renforcer leur « sécurité démocratique » au sens large, en renouvelant leur engagement envers les valeurs fondamentales du Conseil de l'Europe que sont les droits humains, la démocratie et l'Etat de droit.

« Ils devraient réitérer leur soutien au Conseil de l'Europe en tant que pierre angulaire de l’organisation européenne pour développer un espace commun permettant à ces valeurs de s’épanouir », a déclaré la commission dans un projet de résolution adopté aujourd'hui, sur la base d'un rapport de Bogdan Klich (Pologne, PPE/DC).

Bien que les questions de défense sont exclues des attributions du Conseil de l'Europe, l'Organisation devrait renforcer la sécurité globale et à long terme de ses États membres, dans les limites de son mandat, ont déclaré les parlementaires.

Ils ont énoncé une série de mesures visant à renforcer la résilience démocratique, à promouvoir le multilatéralisme et à donner un nouvel élan au rôle central du Conseil de l'Europe.

Ils ont également demandé la mise en place de nouveaux mécanismes de suivi des évolutions démocratiques dans les États membres, ainsi que la convocation d'un quatrième sommet des Chefs d'État et de gouvernement pour faire avancer ces changements.

Le rapport devrait être débattu par l'Assemblée lors d'une prochaine session plénière.

Liens