Logo Assembly Logo Hemicycle

Journée mondiale des réfugiés : en tant que parlementaires, notre devoir est de protéger tous ceux qui cherchent refuge en Europe

Theodoros Roussopoulos, Président de la Commission des migrations, des réfugiés et des personnes déplacées de l’APCE, a fait la déclaration suivante à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés (20 juin 2022) :

« 2022 marque le plus grand déplacement de personnes en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Plusieurs millions d'Ukrainien.ne.s, pour la plupart des femmes et des enfants, ont fui l'agression de la Fédération de Russie contre l'Ukraine. L'immense solidarité humanitaire et l'hospitalité dont font preuve les États membres du Conseil de l'Europe et de l'Union européenne, les autorités locales, les organisations humanitaires et la société civile, y compris des milliers de personnes en Europe, sont une démonstration exceptionnelle d'humanité face à une guerre brutale, insensée et infernale.

Cette tragédie ne doit pas nous faire oublier les autres calamités obligeant les gens à fuir leur foyer à travers le monde. Nous, les parlementaires de l’Europe, devons veiller à ce que toutes les personnes fuyant la guerre, la violence ou la persécution et cherchant refuge en Europe bénéficient d'une protection internationale, sans distinction de race, de religion, de nationalité, d'appartenance à un groupe social particulier ou d'opinion politique. Les parlements doivent veiller à ce que la législation nationale soit conforme à la Convention européenne des droits de l'homme, à la Convention de 1951 sur les réfugiés et aux autres obligations internationales liant nos États membres, a souligné l’Assemblée dans une résolution de 2021. Plus encore, les parlements doivent prendre l'initiative de promouvoir et de fournir une aide humanitaire ciblée à ceux qui en ont besoin.

Nous ne pouvons pas détourner le regard de l'agression, de la violence, de la souffrance humaine, des catastrophes naturelles liées au changement climatique, qui entraînent le déplacement forcé de tant de personnes en Europe et sur d'autres continents. Les réfugié.e.s ne doivent pas devenir les victimes des luttes de pouvoir brutales des dirigeants politiques. Au nom de la Commission des migrations, des réfugiés et des personnes déplacées, je rends hommage à tou.te.s les réfugié.e.s à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés 2022. »