Logo Assembly Logo Hemicycle

Le Président de l'APCE condamne la tentative de la Russie d'annexer des territoires ukrainiens et réitère son soutien à l'Ukraine

Tiny Kox, Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), a fait la déclaration suivante :

« Je condamne fermement la décision d'organiser de soi-disant « référendums » dans les régions de l'Ukraine illégalement occupées par l'armée russe. Il s'agit clairement d'une tentative d'annexion d'une partie du territoire d'un Etat membre du Conseil de l'Europe, en violation du droit international. Ces actes ne peuvent être justifiés et ils ne seront reconnus ni politiquement ni juridiquement. L'intégrité territoriale de l'Ukraine doit être respectée et les forces militaires russes doivent se retirer.

Le Président et le gouvernement russes ont choisi la voie d'une nouvelle escalade dans cette guerre d'agression, dont le résultat ne peut être que davantage de victimes et de destructions. La décision de ce matin de lancer une mobilisation partielle en Fédération de Russie est évidemment un pas de plus dans cette direction. Toutes ces décisions ne saperont pas notre soutien à l'Ukraine et à son peuple en ce moment difficile.

J'appelle les parlements de tous les États membres à réaffirmer leur soutien à l'intégrité territoriale et à la souveraineté nationale de l'Ukraine, à contribuer à renforcer un multilatéralisme efficace et à s'opposer à l'unilatéralisme brutal sur notre continent européen.

La politique du gouvernement russe n'est manifestement pas dans l'intérêt du peuple russe, qui en supportera les conséquences et en souffrira. La complaisance des parlementaires russes, qui n'osent pas remettre en cause les décisions de leur Président et de leur gouvernement, tout en accélérant l'adoption de nouvelles lois répressives, détruisant ainsi ce qui reste du contrôle parlementaire en Fédération de Russie, est consternante.

L'Assemblée parlementaire continuera à soutenir la société civile russe, les défenseurs des droits humains et les forces démocratiques dans leur opposition à cette guerre d'agression et leurs efforts pour construire une Russie démocratique.