Logo Assembly Logo Hemicycle

Réexaminer les droits du travail face aux vastes transformations du monde du travail

L’APCE a souligné aujourd’hui la nécessité d’assouplir l’organisation du travail, afin de répondre aux nouveaux besoins des travailleurs, des employeurs et du marché du travail, face aux vastes transformations liées aux nouvelles technologies et la pandémie de covid-19.

L’Assemblée s’inquiète des effets néfastes de cette nouvelle réalité sur la population active, constatant de nombreuses situations d’emploi précaire, des pratiques discriminatoires, et une escalade des niveaux de stress au travail.

En adoptant une résolution à l’unanimité, sur la base du rapport de Selin Sayek Böke (Türkiye, SOC), l’APCE a demandé aux Etats membres d’ajuster leurs cadres réglementaires et leurs politiques du travail, de mieux protéger les droits socioéconomiques, d’améliorer la santé publique et d’assurer le bien-être personnel au travail.

Les gouvernements devraient notamment faciliter le recours accru au télétravail à titre permanent, en prenant des mesures législatives offrant des conditions équitables et un maximum de souplesse en termes d'horaires et lieu de travail, souligne le texte adopté.

L’APCE plaide également pour « le droit à la déconnexion », une meilleure reconnaissance du travail non rémunéré – en le rendant plus visible, et en le soutenant par le biais de prestations sociales ou d’un revenu de base – et pour un renforcement des capacités des institutions publiques.