Logo Assembly Logo Hemicycle

#EnRoutePourReykjavik: vers un sommet ambitieux en matière de protection de l'environnement

Network of Contact Parliamentarians for a healthy environment

Le Réseau parlementaire pour un environnement sain de l'Assemblée a exhorté les dirigeants du Conseil de l'Europe, qui se réuniront au Sommet de Reykjavik dans trois semaines, à placer la protection du droit à un environnement sûr, propre, sain et durable au premier rang de leurs priorités.

"Les gouvernements devraient saisir cette occasion unique de répondre, au plus haut niveau politique, aux demandes pressantes et généralisées de l'opinion publique de s'attaquer à la crise climatique", a déclaré le Réseau, réuni en marge de la session de printemps de l'Assemblée, dans un communiqué.

Le président du réseau, Rik Daems (Belgique, ADLE), a déclaré que le sommet devrait agir comme un "accélérateur" dans le mouvement vers la réalisation d'un tel droit. Il a appelé à des "résultats tangibles" dans la déclaration politique adoptée à la fin du Sommet, ajoutant : "Il appartient aux chefs d'État et de gouvernement de créer la dynamique nécessaire pour ne pas perdre les jeunes Européens.

"D'autres régions du monde ont déjà intégré les droits environnementaux dans leur arsenal de protection des droits de l'homme. Nous sommes en retard", a souligné M. Daems. Il a appelé à plus d'ambition, suggérant la création d'un comité de Reykjavik sur les droits environnementaux, ainsi que des ressources plus importantes consacrées à ce domaine de travail.

Le réseau a également entendu la Secrétaire Générale du Conseil de l'Europe, Marija Pejčinović Burić, qui a déclaré aux parlementaires : "Nous avons besoin d'une action multilatérale plus urgente pour protéger l'environnement et lutter contre le changement climatique".

Dans une résolution adoptée en janvier, l'Assemblée a instamment demandé aux chefs d'État et de gouvernement du Conseil de l'Europe de prendre l'initiative en matière de protection de l'environnement et de lutte contre le changement climatique, et de soutenir un cadre juridiquement contraignant pour garantir le droit à un environnement sûr, propre, sain et durable.