Logo Assembly Logo Hemicycle

L'APCE et le gouvernement islandais lancent le « Prix Vigdís de l'empouvoirement des femmes » avant le Sommet de Reykjavik

La Secrétaire Générale de l'APCE à la cérémonie de remise du Prix Vigdís pour l'autonomisation des femmes par l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe

Le 15 mai 2023, à Reykjavík, la Première ministre islandaise Katrín Jakobsdóttir et le Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) Tiny Kox ont lancé aujourd'hui à Reykjavik le « Prix Vigdís de l'empouvoirement des femmes », en présence de l'ancienne Présidente islandaise Vigdís Finnbogadóttir, première femme au monde à être élue cheffe d'État, à qui le prix rend hommage, de la Secrétaire Générale du Conseil de l'Europe Marija Pejčinović Burić et de la présidente de la Commission de l'égalité de l'APCE Mariia Mezentseva.

Le prix annuel de 60 000 euros récompense des initiatives exceptionnelles œuvrant à la promotion de l’empouvoirement des femmes dans toute leur diversité, avec un large mandat couvrant les réalisations en matière d’égalité des genres ou d’égalité d’accès à la participation et à la prise de décision, ainsi que les actions visant à encourager des politiques et des pratiques inclusives. Les candidat·e·s éligibles peuvent être des individus ou des groupes de la société civile. Le prix sera remis lors de chaque partie de session de juin de l'Assemblée parlementaire.

« Tous ceux et celles qui se souviennent du jour de l'élection de Vigdís se souviennent du sentiment que tout est possible », a déclaré Katrín Jakobsdóttir. « Son rôle dans le changement social vers une plus grande égalité des genres en Islande ne peut être surestimé et son influence a dépassé les frontières de l'Islande. Son élection a mis l'Islande sur la voie que nous avons suivie depuis, en nous engageant dans la lutte pour l'égalité des genres et en nous efforçant toujours d'utiliser notre voix pour faire avancer la cause au niveau international », a-t-elle ajouté.

« Les droits et libertés fondamentaux ne peuvent être réalisés dans nos sociétés que s'ils incluent les femmes. Leur empouvoirement est donc essentiel pour le Conseil de l'Europe », a déclaré Tiny Kox. « Depuis 1975, Vigdís Finnbogadóttir a défendu sans relâche l'importance éminente de l'empouvoirement des femmes pour toutes et tous. Ce n'est pas une tâche facile, mais comme elle n'a cessé de nous l'expliquer : le changement social passe toujours de l'impensable à l'impossible, puis à l'inévitable. Par conséquent, l'émancipation des femmes est aujourd'hui inévitable », a-t-il déclaré.

« Les obstacles à l'empouvoirement des femmes sont nombreux et élevés, mais à mesure que notre compréhension de ces obstacles évolue, notre action pour les surmonter évolue également », a déclaré Marija Pejčinović Burić, Secrétaire Générale du Conseil de l'Europe. « Dans tout cela, les systèmes - et la volonté politique - sont essentiels. Mais les pionnier.e.s qui ébranlent nos hypothèses et ouvrent les yeux sur le possible le sont tout autant. Des personnes comme Vigdis Finnbogadóttir. Je me réjouis de voir ce prix récompenser les réalisations et inspirer le changement », a-t-elle souligné.

« De nombreux rapports de notre commission appellent à l'empouvoirement des femmes », a déclaré Mariia Mezentseva, présidente de la Commission de l'égalité de l'APCE. « Ces textes soulignent qu'il y a un grand besoin de champion.e.s que les femmes et les filles peuvent admirer, comme modèles et comme source d'inspiration dans des domaines où elles ont été peu reconnues jusqu'à présent. Le Prix sera un outil précieux dans cette entreprise, en aidant à montrer aux filles et aux femmes ce qu'elles peuvent accomplir, surtout ensemble », a-t-elle conclu.