Logo Assembly Logo Hemicycle

Journée mondiale des réfugiés 2023 : « De l’espoir loin de chez soi »

Journée mondiale du réfugié
©Shutterstock

A la veille de la Journée mondiale du réfugié (20 juin 2023), Theodoros Rousopoulos (Grèce, PPE/DC), Président de la Commission des migrations, des réfugiés et des personnes déplacées de l’APCE, a fait la déclaration suivante :

« S’exprimant sur le quatrième Sommet du Conseil de l’Europe, le président de l’APCE, Tiny Kox, a souligné l’importance de la mise en œuvre de ses décisions. Cela implique la nécessité de continuer à protéger les victimes et à respecter les droits des personnes migrantes et réfugiées, comme indiqué dans la Déclaration de Reykjavik.

Pour redonner espoir aux personnes réfugiées loin de chez elles, les États membres doivent promouvoir et faciliter leur intégration effective dans leur communauté d’accueil, que leur présence soit temporaire ou pour une période plus longue, et lutter contre les discriminations auxquelles elles ou ils sont encore confrontés. L’étape importante du sommet de Reykjavik doit se traduire par des actions concrètes dans l’intérêt de toutes et tous, y compris les personnes migrantes, réfugiées ou déplacées, ainsi que celui des pays d’accueil.

Le sommet de Reykjavik réaffirme les normes et standards en matière de droits humains applicables en Europe. Pour s’engager à respecter ces normes, l’Europe doit continuer à protéger les personnes réfugiées, qu’elles soient issues d’Europe ou d’ailleurs. Nous devons aider ces personnes à reconstruire leur vie, en commençant par les traiter avec dignité et en promouvant des solutions juridiques et pratiques susceptibles d’assurer un véritable processus d’intégration par le droit, l’éducation, le travail et les activités sportives.

A l’occasion de la Journée mondiale du réfugié 2023, la Commission des migrations, des réfugiés et des personnes déplacées rend hommage à toutes les personnes réfugiées pour leur immense courage et leur détermination à construire une vie meilleure à l’avenir, où qu’elles se trouvent. »