Logo Assembly Logo Hemicycle

L'APCE adopte une résolution demandant instamment que des mesures soient prises pour réduire la fracture numérique et garantir l'égalité d'accès aux technologies numériques

Edite Estrela
©Council of Europe

Les technologies numériques sont devenues de plus en plus présentes dans tous les aspects de notre vie, offrant des progrès et des opportunités considérables. Cependant, pour ceux qui n'ont pas accès à ces technologies ou qui sont incapables de les utiliser, la fracture numérique est devenue un obstacle majeur à l'égalité.

Reconnaissant l'urgence de cette question, l'APCE a adopté une résolution basée sur un rapport d'Edite Estrela (Portugal, SOC) exhortant les Etats membres et observateurs, ainsi que les Etats partenaires pour la démocratie, à donner la priorité aux politiques visant à combler la fracture numérique et à s'attacher à rendre les technologies, outils et services numériques “ inclusifs, équitables, accessibles, abordables et sûrs pour toutes ”. Un financement adéquat, un contrôle parlementaire régulier et un soutien aux initiatives locales sont essentiels pour atteindre ces objectifs.

L'Assemblée appelle également les États à assurer l'accès universel à l'internet et à garantir l'accès de tous à une connexion internet fiable et abordable, à lutter contre l'analphabétisme numérique “ indépendamment du genre, de l’âge, du statut social, de la situation économique, du handicap et de toute autre caractéristique personnelle ”, et à promouvoir l'égalité d'accès à l'éducation et aux carrières dans les domaines de la science, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques (STEM).

Enfin, l'Assemblée invite les Etats à “ passer d'une logique de services publics 100 % dématérialisés à une logique de services publics 100 % accessibles ”, en supprimant les obstacles qui empêchent les personnes d'accéder aux services publics afin “ garantir l’égalité d’accès au numérique ” et de garantir leur continuité et leur adaptation aux usagers.