Logo Assembly Logo Hemicycle

Le Président de l'APCE : 'passons du problème chypriote à la solution chypriote'

Le Président de la République de Chypre, Nikos Christodoulides, à la session plénière de la Chambre des représentants, adressé par le Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, Tiny Kox
©Andreas Loucaides/PIO

Le Président de l'APCE, Tiny Kox, dans un discours prononcé hier devant la Chambre des représentants de Chypre, a souligné la nécessité vitale de trouver une solution pour Chypre après 50 ans de division, et a appelé à une « fédération bicommunautaire et bizonale avec égalité politique sur l'île », conformément aux recommandations des Nations Unies, en tant que seule solution viable.

Il a appelé les autorités turques à « ne plus faire pression pour une soi-disant solution à deux États, qui va à l'encontre des résolutions des Nations unies et ne peut conduire à aucune solution viable, et va donc également à l'encontre des intérêts de la communauté chypriote turque de Chypre ».

« Nous devons cesser de parler du problème chypriote et commencer à parler de la solution chypriote. Le Conseil de l'Europe – dont font partie Chypre, la Grèce et la Turquie – pourrait également faire davantage pour apporter son aide, a déclaré le Président : « Utilisons notre structure multilatérale pour contribuer à trouver enfin une solution pour Chypre ».

Pour sa part, a-t-il ajouté, l'Assemblée est prête à s'engager auprès du Parlement et du gouvernement chypriotes, et à mettre à disposition toutes ses ressources et son expertise : « Nous nous engageons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour vous aider à surmonter cette douloureuse et horrible division de votre belle île. Je pense qu'une nouvelle fenêtre d'opportunité vient de s'ouvrir à cet égard ».

M. Kox a déclaré que l'APCE avait « prouvé à maintes reprises qu'elle était une plateforme de dialogue unique où des points de vue très divergents pouvaient se rencontrer et trouver un terrain d'entente, et où des compromis viables pouvaient être trouvés ». L'Assemblée comprend deux représentants de la communauté chypriote turque, a-t-il rappelé, qui font partie de la délégation chypriote.

Le Président de la République de Chypre, Nikos Christodoulides, était présent à la Chambre des représentants pour entendre le discours.

©Andreas Loucaides/PIO
©Andreas Loucaides/PIO
©Andreas Loucaides/PIO
©Andreas Loucaides/PIO
©Andreas Loucaides/PIO