Logo Assembly Logo Hemicycle

Le Président de l'APCE : « Le refus persistant d'exécuter les arrêts de la Cour de Strasbourg ne peut plus être toléré »

PACE President opening speech

« Alors que nous sommes réunis ici pour représenter les peuples de nos États membres et des États associés, les peuples de notre région sont confrontés à la dure réalité des catastrophes naturelles et d'origine humaine, des tremblements de terre, des inondations, des incendies et des tensions, des affrontements et de la violence ouverte. Cela inclut les souffrances de la population en Ukraine, l'exode des Arméniens de la région du Karabakh en Azerbaïdjan et, le week-end dernier, la terrible explosion de violence du Hamas contre des civils israéliens innocents », a déclaré aujourd'hui le Président de l'APCE à l'ouverture de la Session d'automne, avant de partager un moment de silence en souvenir de toutes les victimes des événements récents.

Le Président de l’Assemblée a souligné qu’au cours de cette partie de session, le Commissaire européen à la Justice devrait informer les parlementaires de l’adhésion de l’UE à la Convention des droits de l’homme du Conseil de l’Europe. « Une fois cette adhésion finalisée, espérons-le bientôt, la pierre angulaire de cette Organisation – notre système de conventions – sera considérablement renforcée. Cela nous rappelle également que tous les États membres de cette organisation doivent respecter la Convention et se conformer pleinement aux verdicts contraignants de notre Cour européenne des droits de l'homme. Le refus continu d'exécuter les arrêts de la Cour de Strasbourg (CEDH) ne peut plus être toléré et, lors de notre session de cette semaine, cette question sera également une priorité de notre ordre du jour », a déclaré Tiny Kox.

« Au début de ma présidence, j'ai dit que, seuls, nous étions assez faibles, mais qu'ensemble, nous pouvions montrer la force que l'on pouvait attendre de la plus ancienne et vaste organisation européenne. Lors du Sommet de Reykjavik, nous avons formulé un nouvel ensemble de principes démocratiques pour contribuer à mettre un terme au déclin général de la démocratie en Europe », a ajouté le Président de l'APCE.