Logo Assembly Logo Hemicycle

Création d'un Centre européen pour le développement équilibré des écoliers

Proposition de résolution | Doc. 11514 | 30 janvier 2008

Signataires :
M. Anatoliy KOROBEYNIKOV, Fédération de Russie ; Mme Aneliya ATANASOVA, Bulgarie ; Mme Oksana BILOZIR, Ukraine, PPE/DC ; Baroness Gloria HOOPER, Royaume-Uni ; M. Raffi HOVANNISIAN, Arménie ; M. Rafael HUSEYNOV, Azerbaïdjan, ADLE ; M. Tiny KOX, Pays-Bas, GUE ; M. Miloš MELČÁK, République tchèque ; M. Edward O'HARA, Royaume-Uni ; M. Azis POLLOZHANI, ''L'ex-République yougoslave de Macédoine'' ; M. Valeriy SUDARENKOV, Fédération de Russie, SOC
Origine
Renvoyée à la commission de la culture, de la science et de l’éducation, pour information: Renvoi no 3424 (11e séance, 14 avril 2008).
Thesaurus

Dans sa Recommandation 1750 (2006), l’Assemblée parlementaire s’est déclarée persuadée qu’une des missions essentielles de l’école est d’assurer le développement équilibré des élèves. Dans sa réponse adoptée le 18 janvier 2007à sa 984e réunion, le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe a déclaré qu’il avait pris note avec intérêt de cette recommandation.

Les problèmes qui y sont soulignés méritent une attention supplémentaire de la part du Conseil de l’Europe. La réponse du Comité des Ministres note avec intérêt l’idée de mener des études sur l’interdépendance entre l’éducation et la santé des élèves en coopération avec l’UNICEF, l’OMS et d’autres organisations internationales intéressées. Les conclusions de telles études pourraient servir à concevoir des techniques de protection de la santé et à les introduire dans l’enseignement (et l’environnement scolaire dans son ensemble) dans tous les pays d’Europe.

A cet égard, nous préconisons la création (sous l’égide du Conseil de l’Europe) d’une structure paneuropéenne de recherche et de promotion chargée d’élaborer et de diffuser des lignes directrices pédagogiques révisées, susceptibles d’améliorer l’efficacité des activités visant à améliorer la condition sanitaire générale des écoliers européens du XXIe siècle. Cette structure pourrait prendre la forme d’un Centre européen pour le développement équilibré des écoliers.

Le Centre européen pour le développement équilibré des écoliers aiderait à définir les priorités dans les activités visant à assurer le bien-être physique, mental et affectif des élèves. Il contribuerait à consolider et à généraliser l’expérience acquise par les enseignants d’Europe dans leurs écoles respectives, et élaborerait des recommandations sur le suivi du développement équilibré des enfants à l’école.

Le Centre européen pour le développement équilibré des écoliers pourra également lancer et étayer une discussion paneuropéenne sur les méthodes et techniques de prévention des dommages à la santé des écoliers d’Europe, tout en préservant une qualité élevée dans un enseignement qui devient de plus en plus intensif dans le contexte de la révolution de l’information. Ces discussions pourraient poser le fondement d’une meilleure définition des politiques nationales et paneuropéennes de promotion d’un développement équilibré de nos jeunes générations.

;