Logo Assembly Logo Hemicycle

M. Andrea ORLANDO

Mandats

Dans les groupes politiques

  • Membre : Groupe des socialistes, démocrates et verts du 08/10/2018 au 01/03/2021

A l'Assemblée

  • du 08/10/2018 au 01/03/2021 Représentant - Italie

Dans les commissions et sous-commission(s)

  • Titulaire : Commission des questions juridiques et des droits de l'homme (du 23/11/2018 au 01/03/2021)
  • Titulaire : Sous-commission sur l'intelligence artificielle et les droits de l'homme (du 21/01/2019 au 24/01/2021)

Interventions

Derniers discours

26/01/2021 | 12:10:39 Je vous remercie. Je voudrais surtout répondre à une question qui a donné lieu à des discussions déplaisantes. J'étais prêt à me rendre en Pologne le 1er décembre pour rencontrer les autorités mais pour des raisons évidentes que nous connaissons tous, la pandémie de COVID-19, je n'ai pas pu le faire. Mais cela ne nous a pas empêchés de discuter. Je les ai appelé par téléphone et elles ont pu exprimer leur point de vue sur la question. Vous avez dit qu'il n'y a aucune preuve. Mais moi, je ne... 26/01/2021 | 11:07:26 Merci, Monsieur le Président. Suite à la proposition de résolution sur les juges devant rester indépendants en Pologne et en République de Moldova, j'ai été mandaté pour préparer ce rapport et pour examiner la situation des pouvoirs judiciaires dans les deux pays. Le rapport a été préparé avec des experts et des représentants des autorités des deux pays lors des auditions. Malheureusement, en raison des conditions difficiles que nous connaissons, je n'ai pu me rendre à Varsovie le 1er... 10/04/2019 | 17:53:40 Ceux de nos collègues qui considèrent que le sujet n’est pas, dans le cadre de ce débat, le Règlement et le budget, ont raison. Toutefois, il n’est pas non plus question de la Fédération de Russie. Il ne s’agit donc pas de nous diviser entre le camp des amis de la Fédération de Russie et le camp de ceux qui sont moins amis avec elle. L’enjeu est bel et bien l’avenir du Conseil de l’Europe. L’Organisation s’est comportée de façon très homogène jusqu’à la fin de la guerre froide. Puis, à... 25/01/2019 | 10:55:31 Je félicite la rapporteure pour son excellent travail. La mesure de déchéance de nationalité me paraît contraire aux droits fondamentaux. Toute personne reste un être humain et un citoyen, même lorsqu’elle commet les actes les plus odieux. On peut être un citoyen emprisonné ou privé de son patrimoine : nos systèmes disposent de nombreuses sanctions pour punir ces actes. En revanche, l’exclusion de la communauté entière n’est pas nécessaire. Une question mérite d’être posée dans le cadre de ce... 24/01/2019 | 17:45:32 Je veux dire à Lord Simon RUSSELL qu’en Italie on ne s’ennuie pas du tout. Mais, si belle que soit La Joconde, ajoutez‑lui des moustaches et ce sont ces moustaches que les gens regarderont plutôt que le beau visage. Il faudrait donc peut‑être effacer certaines des moustaches qui ont été dessinées dans le rapport. Ainsi, vous parlez de la corruption comme d’un « phénomène omniprésent » en Italie. Or, s’il est vrai qu’elle existe et qu’il faut la combattre, l’enjeu est ici la manière dont elle...

Activités