Logo Assembly Logo Hemicycle

Mme Maria RIZZOTTI

Photo member

Suppléante
Sénatrice
Forza Italia

Senato della Repubblica
IT - 00186 - Roma
Italie

Langue de travail : Anglais

Déclarations d'intérêts :
2021 , 2020 , 2019

Mandats

Dans les groupes politiques

  • Vice-Présidente : Groupe du Parti populaire européen depuis le 15/06/2021
  • Membre : Groupe du Parti populaire européen du 08/10/2018 au 14/06/2021

A l'Assemblée

  • depuis le 08/10/2018 Suppléante - Italie

Dans les commissions et sous-commission(s)

  • Titulaire : Commission des questions juridiques et des droits de l'homme (depuis le 23/11/2018)
  • Titulaire : Sous-commission des droits de l'homme (depuis le 22/03/2021)
  • Titulaire : Sous-commission des droits de l'homme (du 21/01/2019 au 24/01/2021)
  • Remplaçante de M. Emilio FLORIS (Titulaire) : Commission des questions sociales, de la santé et du développement durable (depuis le 23/11/2018)
  • Remplaçante de M. Maurizio BUCCARELLA (Titulaire) : Sous-commission sur l'intelligence artificielle et les droits de l'homme (depuis le 22/03/2021)
  • Remplaçante de M. Maurizio BUCCARELLA (Titulaire) : Sous-commission sur l'intelligence artificielle et les droits de l'homme (du 28/01/2020 au 24/01/2021)
  • Remplaçante de M. Gianluca PERILLI (Titulaire) : Sous-commission sur l'intelligence artificielle et les droits de l'homme (du 21/01/2019 au 28/11/2019)

Interventions

Derniers discours

28/09/2021 | 10:41:42 Merci, Monsieur le Président, Ces derniers mois, l'Autorité européenne de sécurité des aliments, basée à Parme, a en effet confirmé la justesse de la bataille que l'Italie mène en Europe contre le Nutriscore, qui ne repose pas sur un principe scientifique mais sur des algorithmes, alors que nous savons qu'il n'y a pas de bons ou de mauvais aliments, mais des régimes équilibrés ou pas. Il n'y aura donc pas de feu rouge pour des produits tels que l'huile, le parmesan et le jambon de Parme. Afin... 30/01/2020 | 12:05:58 Je vous remercie, Monsieur le Président. Rappelons que l'Azerbaïdjan est membre du Conseil de l'Europe, situé dans une région géopolitiquement très complexe. Cependant, l'Azerbaïdjan a pris de nombreuses mesures décisives pour faire respecter les droits de l'homme et les libertés et pour garantir à tous les citoyens l'accès à la justice. À cet égard, elle a adhéré à plusieurs instruments juridiques du Conseil de l'Europe et les met en œuvre, en travaillant avec les institutions pour remédier... 29/01/2020 | 10:39:38 La liberté religieuse est aujourd'hui déclinée à travers de nouvelles formules juridiques riches en contenus multiples et parfois contradictoires. C'est le fruit global de la civilisation, inhérent au droit à la conscience qui élève la culture des gens, et cet effet ne manquera pas d'affecter non seulement l'État mais aussi les citoyens. Chacun a le droit d'exprimer pleinement sa personnalité, mais ce droit doit être concilié avec d'autres dispositions dans certains domaines, tels que le lieu... 03/10/2019 | 17:18:24 Il existe de nombreux instruments internationaux pour lutter contre la violence à l'égard des femmes, mais peu mentionnent spécifiquement la violence obstétricale et gynécologique, à part l'article 39 de la convention d'Istanbul, qui traite spécifiquement de l'avortement forcé et de la stérilisation forcée. Pourquoi est-il si difficile de reconnaître la violence obstétricale pour les femmes qui la subissent? Le concept de violence obstétricale, surtout, n’est pas très connu, à part l’action... 27/06/2019 | 11:57:38 Merci, Madame la Présidente. Ces dernières années, le Parlement italien est intervenu à plusieurs reprises dans les politiques d'accueil et d'intégration des immigrés pour la protection des mineurs étrangers non accompagnés. En 2017, une loi générale sur les enfants étrangers en Italie a été adoptée, ce qui a considérablement renforcé leur protection. Le problème n'est certainement pas celui des enfants – seuls 0,7% ont moins de 6 ans et 5% ont moins de 14 ans – qui sont immédiatement envoyés...

Activités

Rapports et avis de commission