Logo Assembly Logo Hemicycle

Mme Maria RIZZOTTI

Photo member

Suppléant·e
Sénatrice
Forza Italia

Senato della Repubblica
IT - 00186 - Roma
Italie

maria.rizzotti@senato.it

Langue de travail : Anglais

Declarations of interests:
2021 , 2020 , 2019

Mandats

Dans les groupes politiques

  • Membre : Groupe du Parti populaire européen depuis le 08/10/2018

A l'Assemblée

  • depuis le 08/10/2018 Suppléant·e-Italie

Dans les commissions et sous-commission(s)

  • Titulaire : Commission des questions juridiques et des droits de l'homme (depuis le 23/11/2018)
  • Titulaire : Sous-commission des droits de l'homme (du 21/01/2019 au 24/01/2021)
  • Remplaçant.e de M. Emilio FLORIS (Titulaire) : Commission des questions sociales, de la santé et du développement durable (depuis le 23/11/2018)
  • Remplaçant.e de M. Maurizio BUCCARELLA (Titulaire) : Sous-commission sur l'intelligence artificielle et les droits de l'homme (du 28/01/2020 au 24/01/2021)
  • Remplaçant.e de M. Gianluca PERILLI (Titulaire) : Sous-commission sur l'intelligence artificielle et les droits de l'homme (du 21/01/2019 au 28/11/2019)

Interventions

Derniers discours

30/01/2020 | 12:05:58 Je vous remercie, Monsieur le Président. Rappelons que l'Azerbaïdjan est membre du Conseil de l'Europe, situé dans une région géopolitiquement très complexe. Cependant, l'Azerbaïdjan a pris de nombreuses mesures décisives pour faire respecter les droits de l'homme et les libertés et pour garantir à tous les citoyens l'accès à la justice. À cet égard, elle a adhéré à plusieurs instruments juridiques du Conseil de l'Europe et les met en œuvre, en travaillant avec les institutions pour remédier... 29/01/2020 | 10:39:38 La liberté religieuse est aujourd'hui déclinée à travers de nouvelles formules juridiques riches en contenus multiples et parfois contradictoires. C'est le fruit global de la civilisation, inhérent au droit à la conscience qui élève la culture des gens, et cet effet ne manquera pas d'affecter non seulement l'État mais aussi les citoyens. Chacun a le droit d'exprimer pleinement sa personnalité, mais ce droit doit être concilié avec d'autres dispositions dans certains domaines, tels que le lieu... 03/10/2019 | 17:18:24 Il existe de nombreux instruments internationaux pour lutter contre la violence à l'égard des femmes, mais peu mentionnent spécifiquement la violence obstétricale et gynécologique, à part l'article 39 de la convention d'Istanbul, qui traite spécifiquement de l'avortement forcé et de la stérilisation forcée. Pourquoi est-il si difficile de reconnaître la violence obstétricale pour les femmes qui la subissent? Le concept de violence obstétricale, surtout, n’est pas très connu, à part l’action... 27/06/2019 | 11:57:38 Merci, Madame la Présidente. Ces dernières années, le Parlement italien est intervenu à plusieurs reprises dans les politiques d'accueil et d'intégration des immigrés pour la protection des mineurs étrangers non accompagnés. En 2017, une loi générale sur les enfants étrangers en Italie a été adoptée, ce qui a considérablement renforcé leur protection. Le problème n'est certainement pas celui des enfants – seuls 0,7% ont moins de 6 ans et 5% ont moins de 14 ans – qui sont immédiatement envoyés...

Activités

Rapports et avis de commission